DOSSIER : Les capotes de cabriolets

traitement-capote-cabrioletQuelque soit la saison de l’année, quand il faut prendre le taureau par les cornes et traiter sa toile de cabriolet, on a pas le temps d’attendre une météo clémente ! Dans ce dossier grand format, je vais vous apprendre à traiter entièrement une toile de cabriolet, depuis son nettoyage jusqu’à l’application d’un imperméabilisant. Je vous donne le nom des produits à utiliser, les techniques à connaitre et des photos d’une VW Golf 3 Cabrio que j’ai eu la chance de traiter. Un dossier que vous pourrez retrouver dans notre magazine Cleaned! et qui je l’espère saura rassembler toutes les réponses aux questions que les propriétaires de décapotables se posent ! Votre capote est sale et plus trop étanche ? Prenez le temps de lire cet article …

cliqueziciBANNER

Cabriolet : comment nettoyer sa toile

En été, les cabriolets sont le meilleur moyen de profiter à la fois du soleil et de la fraîcheur en roulant ! Mais on ne peut pas rouler constamment la capote rangée dans le coffre, et c’est lorsque la météo se dégrade que l’on s’aperçoit vraiment de l’état de sa toile. Avec le temps et le manque d’entretien, les capotes en toile vieillissent et deviennent moins étanches. traitement-capote-cabriolet2 Le traitement de votre toile doit se faire en deux étapes. La première est le nettoyage, la seconde est l’imperméabilisant. Consacrons cette première page au nettoyage, en portant votre choix sur un produit spécifique pour nos cabriolets, le kit de Protection de Capotes de la marque Autoglym.

C’est un kit qui contient un cleaner avec une éponge et un imperméabilisant. Peu importe l’état de saleté de votre toile, vous allez la rendre comme neuve ! traitement-capote-cabriolet3

Pour augmenter le pouvoir nettoyant de ce premier produit, placez votre voiture à l’ombre, et vérifiez que la toile soit froide. Si vous travaillez en plein soleil ou sur une surface chaude, le produit que vous allez pulvériser va cuire ou s’évaporer trop rapidement. Travaillez sur une toile sèche sans l’humidifier au préalable. Pulvérisez généreusement le produit à l’aide de son pistolet et activez la mousse à l’aide d’une éponge, d’une brosse souple ou même d’un gant de lavage. Sur des toiles vraiment sales, laissez agir le produit quelques minutes avant de frotter avec votre accessoire. Le résultat apparaît immédiatement. En une seule application vous allez voir que toutes les traces en surface de la capote se décollent et coulent lorsque vous rincez la voiture.

Ce type de nettoyage aussi poussé se fait rarement, et en utilisant un produit aussi puissant vous diminuez le pouvoir imperméabilisant de votre bâche. Un traitement est obligatoire juste après si vous souhaitez conserver un effet hydrofuge. 

traitement-capote-cabriolet4 Soyez généreux lors du rinçage, et retirer la totalité du produit avant de passer à la seconde étape de votre traitement. Pour un nettoyage courant, n’utilisez pas ce produit, préférez laver votre capote avec le shampooing pour automobile que vous utilisez pour nettoyer votre carrosserie, si c’est un shampooing lustrant ou cirant il viendra renforcer la protection de votre toile. Le but d’un nettoyage hebdomadaire est de retirer les poussières, pas la protection.

Imperméabiliser son cabriolet

traitement-capote-cabriolet5Voici un produit qui vaut le détour en terme d’étanchéité : Le Fabric Hood Protector. Ce produit répond parfaitement aux toiles qui ont besoin de renforcer leur étanchéité, il s’applique sur une toile propre et dégraissée. En pulvérisant le produit directement sur le tissu vous créez une barrière étanche sur la capote de votre cabriolet. Seconde étape de notre traitement pour passer l’hiver tranquille : imperméabiliser !

Passons au second produit d’entretien fourni dans le kit, et cette fois nous allons nous servir de l’éponge qui était fournie avec. Si vous venez juste de terminer le nettoyage, attendez que la toile finisse de sécher.

Pour gagner un peu de temps, utilisez une microfibre épaisse pour absorber l’eau.

Le principe est simple, il faut déposer sur la toile une fine pellicule de produit pour redonner de l’étanchéité à la capote. N’oubliez aucun endroit, et quadrillez votre toile de manière précise. Les capotes qui n’ont jamais été traitées sont très gourmandes en produit, vous allez voir qu’elles absorbent rapidement l’imperméabilisant. Pour une meilleure répartition du produit, ne pulvérisez pas directement sur la toile, mais plutôt dans l’éponge. Sa mousse n’est pas absorbante, ou très peu, ce qui lui permet de relâcher le produit sur une simple pression.

En faisant de petits cercles pour croiser vos passages, vous vous rendrez compte que votre capote devient légèrement plus sombre : le produit fait son effet. Si des traces se forment ou si vous avez l’impression que la couleur ne s’assombrit pas partout de la même façon, c’est que vous n’avez pas mis assez de produit.

traitement-capote-cabriolet7 traitement-capote-cabriolet8 traitement-capote-cabriolet6

Faites un nouveau  passage  pour corriger les traces que l’on pourrait voir. Nous avons pris en exemple une toile de VW Golf 3 Cabriolet, ci-dessous voici le résultat que nous avons obtenu. Une toile de presque 15 ans qui redevient étanche, et qui retrouve un aspect visuel très proche du neuf. Les effets de l’imperméabilisant sont immédiats, renversez une bouteille d’eau sur votre voiture, vous verrez l’effet hydrofuge et hydrophobe du produit : plus rien n’accroche !

Si vous possédez un intérieur en tissus et voulez le protéger, utilisez le même kit de produits, et vous obtiendrez le  mếme résultat sur vos sièges et vos moquettes.

Le travail terminé, allez vous balader et profiter de votre cabriolet 😉 traitement-capote-cabriolet10 traitement-capote-cabriolet9

A votre de tour de bosser !

Cliquez ici pour acheter le kit de produits !



Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager autour de vous pour le faire connaitre !

Vous pouvez aussi Cliquer ici pour découvrir tous nos produits !

Un commentaire

Une réponse à DOSSIER : Les capotes de cabriolets

  1. Webdeal dit :

    Très bon blog. Merci pour toutes ces infos. Je n’ai jamais su qu’il fallait imperméabiliser les capotes qu’en lisant votre article. Merci pour le partage.